samedi 5 octobre 2019

Diptyques


La réalisation de diptyques avec les enfants permet d'aborder avec eux le thème de la prière pour le prochain, pour ceux qui souffrent, pour les défunts, ...

Le diptyque se compose de deux parties, une première colonne où l'on note les vivants, une seconde ou l'on note les défunts.

Au début les diptyques étaient lus à haute voix dans l'église par le diacre. Aujourd'hui on les porte au sanctuaire avec une offrande, une petite prosphore dans notre paroisse, pour que le prêtre ou le diacre (ou les servants) les commémorent au moment de la proscomidie.
Selon la Tradition, on n'inscrit que des chrétiens orthodoxes sur notre diptyque, ce qui ne nous empêche pas de prier pour des chrétiens d'autres confessions ou des non chrétiens dans notre prière personnelle, mais une foi le diptyque lu à la préparation (proscomidie)  on place une parcelle sur la patène. Cela représente l'union et la communion avec le Christ. C'est pourquoi ceux qui ne sont pas en communion avec l'Eglise orthodoxe ne peuvent y être placé.

Les diptyques, uniquement la colonne des défunts bien entendu, peuvent également être lu au cours d'autres offices comme les panikhides (office pour les défunts).

On orne le diptyque avec une croix ou une icône. On peut également avoir un petit livret avec une page pour les vivants et une page pour les défunts.

On peut trouver de plus ample information sur cette page ou dans ce document page 4.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire